JavaPerf Consulting
Performance, expertise et agilité
Nous vous accompagnons dans la démarche d'amélioration des performances de votre S.I.

La performance du sytème d'information, c'est la garantie de maîtriser les coûts d'infrastructure,
garantir le revenu de l’entreprise, satisfaire vos clients,
délivrer des services à valeur ajoutée.

Application performance management (APM)

Les nouveaux produits de supervision des applications, appelés des APM, présentent des avancées considérables en matière de supervision des systèmes d'information. Les produits majeurs sont désormais capables d'identifier plus ou moins précisémment des problèmes de performance actuels ou à venir sur les différentes technologies (Java, .net, php, ruby, etc.), de donner une vision "utilisateur" des performances, d'alerter, de restituer les informations sur des tableaux de bord personnalisés, de s'interfacer avec d'autres outils de supervision, etc.

La supervision des applications constitue un enjeu économique pour les entreprises notamment celles dont le chiffre d'affaire repose sur le canal internet, ou sur la productivité des équipes gérant la relation client (par exemple dans un call center).
En effet, de nombreuses d’études indépendantes montrent que les performances d'un site web peuvent avoir une influence majeure sur le trafic du site. Selon Yahoo, un ralentissement de 400 ms impacte le trafic de 5 à 9 % et peut par conséquent avoir une influence sur le chiffre d'affaire dans le cas d'un site e-marchand.

Dans ce contexte, quels sont les freins au déploiement de ce type de solution sur les infrastructures des clients?

Le frein le plus important est probablement financier. En effet, les coûts des licences (ainsi que les coûts cachés) dissuadent une grande partie des DSI qui préfèrent faire confiance à leurs équipes plutôt que de se doter d'une solution relativement couteuse pour laquelle ils ne connaissent pas le ROI. D'autres sociétés ont investi dans ces suites logicielles des budgets considérables (licences, formations, accompagnement, infrastructures dédiées, etc.) et in fine les produits sont rangés sur les étagères et ne sont pas utilisés.

Effectivement, parmi les freins à l'adoption de ce type de produit, il y en a un qui ne faut pas sous estimer c'est le niveau de compétence nécessaire à la prise en main de ces outils formidables.

Un autre frein peut résider dans la méfiance quant aux assertions des éditeurs sur l'"overhead" introduit par ces produits dans les performances des applications. Le taux de surcharge dépend surtout de la finesse/pertinence des informations que l'on souhaite obtenir en cas de problème de performance. Certes, dans une configuration par défaut le taux de surcharge est très faible (<2-5%) mais il ne permet que de distinguer entre elles que les principales couches de l'architecture logicielle (HTTP, JMS, JDBC, etc.) et en aucun cas les couches applicatives (les APIs spécifiques développées dans le cadre d'un projet). Ce niveau de trace peut se révéler insuffisant lorsque l'on souhaite réaliser un diagnostic plus précis. Dés lors, l'overhead peut devenir beaucoup plus significatif si l'on ne reste pas vigilant sur la qualité du paramétrage.

Les principaux éditeurs ont bien compris cet enjeu, et construisent des solutions visant à diminuer cet overhead, simplifié le déploiement et l'administration du produit, conserver la pertinence des informations restituées, couvrir les principales plateformes, fournir une vision "métier" aux indicateurs de performance, couvrir la chaîne de liaison complète (depuis le poste du client ou sa localisation géographique), etc.

JavaPerf Consulting peut vous accompagner dans cette démarche d'adoption et d'intégration rationnelle de ces produits. Nos consultants travaillent régulièrement, en toute indépendance vis à vis des éditeurs, avec les solutions correspondant aux exigences des clients. Nos choix sont pragmatiques et peuvent être accompagnés de chantier de preuve de concept (POC) permettant de démontrer l'efficacité d'une solution et son adéquation au contexte de l'entreprise.